Biographie

Son Excellence Monsieur Amadou Oury Bah, Premier Ministre de la République de Guinée

 

Monsieur Amadou Oury Bah, Premier Ministre de la République de Guinée, est une figure emblématique du paysage politique et économique guinéen.

 

Né à Pita en 1958, il a su combiner une solide formation en mathématiques pures et en analyse économique avec une carrière dédiée à la réconciliation nationale et au développement économique et social de la Guinée. Distingué par ses compétences en gestion économique et par son leadership éclairé au sein de diverses structures politiques, Monsieur Bah incarne une nouvelle ère de gouvernance, axée sur l'efficacité de l’administration et de la stabilité politique. Sa capacité à naviguer dans les complexités des dialogues politiques et des enjeux économiques, tout en promouvant une approche inclusive et transparente, est un modèle pour la région.

 

Dans le domaine politique, Monsieur Amadou Oury Bah a entamé son parcours en cofondant l'Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) en 1991, marquant ainsi le début d'une carrière riche en engagements pour la démocratie et le développement de la Guinée.

 

En 2008, il a été nommé Ministre de la Réconciliation Nationale, de la Solidarité et des Relations avec les Institutions, un poste où il a joué un rôle crucial dans la promotion de la paix et de la cohésion sociale à un moment critique de l'histoire du pays.

 

Le parcours de Monsieur Amadou Oury Bah en tant qu'exilé politique entre 2011 et 2016 en est un témoignage de son engagement indéfectible pour la démocratie en Guinée.

Contraint de vivre hors de son pays natal en raison de ses prises de positions audacieuses contre les injustices politiques, son exil en France a été marqué par une réflexion profonde et par la continuité de son engagement pour la réforme politique et sociale de la Guinée. Cet épisode difficile de sa vie n'a fait que renforcer sa détermination à œuvrer pour la paix et la réconciliation nationale, ce qui a contribué à façonner sa vision politique après son retour en Guinée, le positionnant comme une figure clé dans le processus de transformation démocratique du pays.

 

Continuant à gravir les échelons politiques, il a assumé la présidence de l'Union des Démocrates pour la Renaissance de Guinée (UDRG) en 2020, renforçant son profil de leader politique engagé dans le renouveau démocratique. De 2022 à 2024, il a été un membre actif de divers comités nationaux, y compris la Commission technique des Assises Nationales et le Comité National des Assises Nationales, contribuant à des réformes politiques et sociales importantes.

 

Son expertise et son dévouement culminent avec sa nomination en tant que Premier Ministre de la République de Guinée en 2024, position depuis laquelle il continue à œuvrer pour l'avancement et la stabilité de la nation.